Anne Suy

Comment le massage peut il aider à la pratique du sport?

Grâce au pouvoir anti-inflammatoire du massage

Des chercheurs ont décrypté les rouages intimes et le mode d’action du massage sur l’homme. Et, surprise, le massage serait susceptible d’engendrer dans l’organisme des modifications biochimiques en chaîne qui se propagent jusqu’au cœur même des cellules, au niveau de leur ADN.
Pour leur étude, les biologistes du département des maladies neuromusculaires et neurométaboliques de l’université McMaster, à Hamilton (Ontario), ont recruté onze jeunes sportifs qu’ils ont fait pédaler sur un vélo stationnaire durant soixante-dix minutes à toute vitesse.

Après cet effort intense, chacun d’eux a bénéficié d’un massage sur une seule jambe. En analysant les échantillons de muscle prélevés à l’intérieur de leurs cuisses juste avant l’exercice, dix minutes après le massage puis deux heures et demie plus tard, les chercheurs se sont aperçus que le massage avait déclenché des effets comparables à un traitement antalgique médicamenteux.
Bien que les biopsies des deux jambes présentent les mêmes microlésions occasionnées par le pédalage forcené, celles issues des muscles massés concentrent en effet beaucoup moins de molécules inflammatoires que les autres. Ces dernières n’ont pas été évacuées par les manœuvres du massage mais tout simplement muselées par les cellules musculaires elles-mêmes.

Explication : les pressions induites par le massage sont détectées par de minuscules capteurs enchâssés dans la membrane des cellules. Ceux-ci transmettent aussitôt l’information à l’intérieur de leur cellule sous forme de signaux moléculaires.
Dès lors, la machinerie cellulaire se met en marche et provoque des événements en chaîne qui aboutissent à l’activation de neuf gènes d’ordinaire silencieux, dont certains neutralisent le processus inflammatoire.
C’est pourquoi les douleurs immédiates et les courbatures du lendemain sont réduites après un massage. Mais ce n’est pas tout. À plus long terme, d’autres gènes sollicités encouragent la genèse de nouvelles mitochondries, ces petits organites chargés de la production d’énergie à l’intérieur des cellules. L’augmentation de leur nombre peut prendre plusieurs semaines.
Aussi les tissus massés seront-ils plus toniques et mieux armés face aux agressions inflammatoires.
Si vous êtes un grand sportif, nous vous recommandons par conséquent de recevoir un massage après votre sport soit pour réduire vos douleurs post-sport soit pour tonifier encore plus vos cellules et vos muscles.

En général, les courbatures sont ressenties 1 à 3 jours après un massage. C’est ce que l’on appelle « l’effet rebond ».

Dans le sport, l’apparition tardive de la douleur musculaire est ressentie par ceux qui ont effectué un entraînement intense inhabituel et soudain auquel le corps n’aurait pas été préparé ni habitué. De la même manière que pour le sport, la douleur ou le malaise après le massage est considéré comme un mécanisme d’adaptation du corps qui guérit le processus de perturbation physique soudaine qui peut avoir eu lieu lors d’une séance de massage profond. Les nouveaux sont généralement confrontés à des cas graves de douleur et de malaise après le massage, car leur corps n’est pas habitué à des pressions importantes et soudaines par le biais de mouvements de massage. Une personne n’ayant jamais reçu de massage ressentira plus d’inconforts après son premier rendez-vous que celle qui fait régulièrement des massages. Si en plus, elle est inactive ou souffre de tensions en raison de gestes répétitifs ou de sa posture de travail, la personne réagira davantage aux manœuvres du masseur.
Pour réduire les risques de douleurs post massage, il faut commencer par des massages plutôt doux.
L’inconfort et la douleur causés le plus souvent ne dure qu’un jour ou deux ; il est essentiel de ne pas épuiser le corps en effectuant un travail physique ou augmenter l’activité physique.
Prenez une journée de congé et reposez-vous au lit jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

Un mal de tête peut également survenir et il est dû à la stimulation des fibres nerveuses pendant le massage ou à la déshydratation (d’où l’importance de boire après le massage)

Merci d’avoir lu notre article zen !

Articles similaires